Général

Prévention des nano-risques

Prévention des nano-risques

Pour que la transition de la nanoscience à la nanotechnologie soit durable, il est important que les problèmes liés aux risques, à la fois en termes d'exposition et de nano-dangers potentiels, soient traités avant la commercialisation.

Pour trouver un lien entre les nano-dangers et leur prévention (qui ne nécessite pas que quelque chose de dangereux se soit déjà produit), nous devons développer de nouvelles capacités prédictives basées sur des propriétés physiques fondamentales. On sait également que la réactivité des nanoparticules peut présenter une grande sélectivité qui dépend considérablement du matériau (à la fois de sa composition et de sa phase solide), de sa taille (rapport surface-volume) et de sa forme (nanomorphologie).

Par conséquent, combiner les mesures de réactivité avec la modélisation nanomorphologique peut ouvrir de nouvelles voies de prévention. Ces voies tirent parti de la distribution naturelle des valeurs possibles résultant de la dispersion des tailles, des formes et des chimies de surface exposées par des échantillons réels, tout en fournissant un aperçu des mécanismes sous-jacents impliqués. La clé ici est d'adopter une stratégie basée sur les forces de chaque approche.

Lire l'article complet: RSC


Vidéo: Quest-ce que le diabète de type 2? (Octobre 2020).