Général

Aimants nanostructurés

Aimants nanostructurés

De nouveaux aimants avec la nanotechnologie qui pourraient résoudre les problèmes de pénurie

Des aimants plus puissants et plus légers pourraient arriver sur le marché au cours des prochaines années, conduisant à des moteurs de voiture et des éoliennes plus efficaces. Les chercheurs ont besoin de nouveaux matériaux car les meilleurs aimants d'aujourd'hui utilisent des métaux rares sur Terre, dont l'offre est menacée à mesure que la demande augmente.

Les chercheurs travaillent donc maintenant sur de nouveaux types d'aimants nanostructurés qui utilisent de plus petites quantités de ces métaux rares que les aimants standard. De nombreux obstacles subsistent, mais GE Global Research espère disposer de nouveaux matériaux magnétiques au cours des deux prochaines années.

Cependant, on ne sait pas si les nouveaux aimants arriveront sur le marché avant que la demande de métaux rares ne dépasse l'offre. Le département américain de l'énergie (DOE) prévoit que la production mondiale d'oxyde de néodyme, ingrédient clé des aimants, atteindra 30 657 tonnes en 2020. Dans l'un des scénarios prédits par le DOE, la demande de ce métal sera légèrement plus élevé que cela en 2020. Les scénarios du DOE impliquent des hypothèses, mais l'estimation la plus prudente prédit que la demande de néodyme dépassera son offre vers 2020.

Les matériaux nanocomposites pour aimants sont fabriqués à partir de nanoparticules des métaux présents dans les alliages magnétiques actuels. Ces composés comportent par exemple des nanoparticules de néodyme mélangées à des nanoparticules de fer. Ces régions nanostructurées dans l'aimant interagissent d'une manière qui se traduit par des propriétés magnétiques supérieures à celles trouvées dans les alliages magnétiques conventionnels.

Source: Revue technologique


Vidéo: Livre-outil sur la Magnétothérapie: supprimez vos douleurs et guérissez plus vite (Octobre 2020).