Général

Pertes attendues pour les compagnies aériennes

Pertes attendues pour les compagnies aériennes

Industrie du transport aérien: prévisions des pertes économiques et de la demande

Les compagnies aériennes perdront 5,2 milliards de dollars américains en 2008
L'IATA (International Air Transport Association) a publié sur son site Internet des prévisions financières révisées pour le secteur aérien, qui font état de pertes de 5,2 milliards de dollars US pour 2008, sur la base d'un prix moyen du baril de pétrole. pétrole brut à 113 $ US le baril (140 $ US pour le carburéacteur).

Bien que le prix du pétrole ait légèrement baissé ces derniers mois, la moyenne de l'année est actuellement de 113 dollars US le baril, soit 40 dollars de plus le baril que la moyenne de 2007, a déclaré Giovanni Bisignani, directeur général et PDG de l'IATA. Le prix du carburant devrait atteindre 36% des coûts d'exploitation.

L'IATA a également publié des données de trafic en juillet, ce qui indique un ralentissement continu de la demande. La croissance de la demande de passagers en juillet par rapport au même mois de l'année précédente est tombée à 1,9% (le chiffre le plus bas en cinq ans) et la capacité a augmenté deux fois, 3,8%, indiquant que les coupures de service ne suivent pas la baisse de la demande.

La surprise en juillet a été une baisse de 0,5% de la demande des compagnies aériennes d'Asie-Pacifique, attribuable, en partie, à un changement des exigences de visa chinois, mais indiquant également que la crise économique se propage. et affectant des économies auparavant fortes.

Selon Bisignani, l'impact négatif de la crise dans le secteur est universel:

  • Les compagnies aériennes nord-américaines devraient subir des pertes de 5 milliards de dollars américains en 2008, ce qui en fait les plus touchées par la crise.
  • Les bénéfices de la région Asie-Pacifique devraient passer de 900 millions USD en 2007 à 300 millions USD cette année.
  • Les bénéfices des compagnies aériennes européennes chuteront sept fois, passant des 2,1 milliards de dollars réalisés en 2007 à 300 millions en 2008.
  • Les bénéfices au Moyen-Orient tomberont à 200 millions de dollars.
  • Les compagnies aériennes africaines et latino-américaines verront leurs pertes s'élever à 700 millions de dollars et 300 millions de dollars, respectivement.
  • Pour 2009, l'IATA s'attend à ce que cette situation difficile dans le secteur se poursuive. La plupart des économies devraient afficher une croissance économique encore plus faible l'année prochaine, ce qui affectera négativement le transport de marchandises et les voyages aériens. Avec un prix du pétrole prévu de 110 $ le baril (136 $ pour le carburéacteur) et une croissance toujours faible (2,9%), les pertes dans le secteur devraient continuer d'augmenter à 4,1 milliards de dollars.

Source: Association du transport aérien international

Vidéo: Test de la compagnie low cost Transavia entre Orly et Athènes, vol à 55! (Octobre 2020).